Andelu - Des sites voir...
Plaine de Versailles
Contact
Agenda des réunions de la Plaine de Versailles
Contact
Accueil
Agenda
Accueil
Des sites à voir : Andelu  -   Bailly  -   Bazemont  -   Beynes  -   Chavenay  -   Davron  -   Crespières  -   Feucherolles  -   Fontenay-le-Fleury  -   Herbeville  -   Jumeauville  -   Les Alluets le Roi  -   Les clayes-sous-Bois  -   Maule  -   Mareil-sur-Mauldre  -   Montainville  -   Noisy-le-Roi  -   Orgeval  -   Rennemoulin  -   St-Cyr l'École  -   St Nom la Bretèche  -   Thiverval-Grignon  -   Villepreux

Andelu

Le village d'Andelu est situé sur une voie de communication antique de l'époque gauloise. Tour à tour sous la tutelle de ta Maison de Poissy, mais surtout des abbayes de Joyenval et de Saint-Évroult, Andelu marquait la limite ouest de la zone d'influence du baillage de Paris.

Ce fut longtemps un hameau à la croisée des chemins, dépendant de Maule et ayant de forts liens avec Thoiry ou jumeauville.

Au XVIII" siècle la terre d'Andelu appartenait à la famille Vassal. N'ayant jamais eu d'église, Andelu relevait de la paroisse Saint-Nicolas de Maule. À la Révolution, une dispute avec le curé conduisit à l'indépendance de la commune entre 1790 et 1793. Les habitants échapèrent ainsi à la tutelle de Maule mais se retrouvèrent enclavés et condamnés à une économie purement agricole.

Le rattachement à la paroisse de Thoiry se fit en 1806 et est toujours en vigueur.

Le village a conservé un fort dynamisme rural et la physionomie typique des villages ruraux d'Île-de-France.

Chapelle de la Nativité

Datant de la seconde moitié du XVIIe siècle, cette chapelle de la Nativité-de-notre-Seigneur a été construite par Michel-Nicolas Vassal, huissier du cabinet du roi sous Louis XIV, dans l'un des pavillons d'entrée de son château d'Andelu. Désormais privée, elle abrite un retable du XVIIIe siècle et une tapisserie d'Aubusson placée devant l'autel.
Plan de Andelu

Maison du laboureur

La maison était rattachée à la ferme située au 3, Route de jumeauville. Avec la mécanisation et la réduction du personnel, elle a été utilisée comme silo à betteraves. Dans le sous-sol, les betteraves étaient hachées et mélangées avec de la «menu-paille» (tiges des céréales récupérées après les battages), stockée à l'étage et introduite par un trou percé dans le plancher pour être mélangée aux betteraves. Ce mélange servait à l'alimentation des animaux.

Mare attenante

Cette mare alimentée par les eaux pluviales permettait d'abreuver les chevaux et autres animaux de ferme. Un pédiluve était aménagé à cet effet. Jusqu'aux années 80, les abords de ia mare pouvaient être inondés par temps de fortes pluies. La canalisation des eaux pluviales a supprimé ce phénomène. Par contre elle peut être asséchée par forte et durable chaleur.
Chapelle de la Nativité Mare attenante La maison du laboureur

Chapelle de la Nativité

Mare attenante

Maison du laboureur

Images : J. de GIVRY


A.P.P.V.P.A - La plaine de Versailles : Les habitants  |   La nature  |   Le patrimoine  |   Les loisirs  |   L’association  |   Actualités  |   Contact  |   Mentions légales


© Plaine de Versailles, 2012-2017 - Tous droits réservés.